MonPPAB

Programme Participatif d'Amélioration des Bidonvilles

Un programme d'ONU-HABITAT en Coopération avec la Commission Européenne et le Secrétariat du Groupe des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). Lire la suite

Mozambique Phase 3

Se situant sur la côte sud-orientale de l’Afrique, Mozambique a une population de 20 millions. Emergeant d’une guerre civile dévastatrice en 1992, le pays a connu une croissance d’un taux annuel de 10 pour cent. La guerre civile a provoqué une migration sans précèdent vers les zones urbaines. Une structure urbaine complexe héritée des portugais n’a pas pu résisté à ce problème, pour le moment, la majorité des migrants vivent dans les quartiers spontanés.

 

La proportion de la population urbaine du Mozambique est aujourd’hui estimée à 36 pour cent. Trois quarts d’entre eux vivent dans les bidonvilles. La constitution de 1990 et la loi foncière de 1997 ont confirmé les droits des personnes vivant dans ces établissements: toute personne qui a vécu sur un morceau de terre en particulier pour les dix ans a le droit de continuer à le faire. Bien que ça soit un exemple rare de la sécurité foncière, la masse d’établissements informels leur a été difficile pour gérer. Les efforts gouvernementaux pour réduire les inégalités sociales n’ont pas été largement couronnée de succès. De 1997 à 2003, la pauvreté a diminué de 70 à 54 pour cent au niveau national. Cependant, la migration continue vers les villes, a nié cet effet dans les zones urbaines: à Maputo, le taux de pauvreté a augmenté de 67 à 70 pourcent.

 

Villes profilées 

Projets pilotes-Ville

Nampula

 

Etat actuel

Phase 1: Profilage urbain – Terminé

Phase 2: Planification des actions et élaboration du document pour le programme - Terminé

Phase 3: Mise en œuvre des projets – débutera très prochainement

Connexion