MonPPAB

Programme Participatif d'Amélioration des Bidonvilles

Un programme d'ONU-HABITAT en Coopération avec la Commission Européenne et le Secrétariat du Groupe des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). Lire la suite

Trinidad and Tobago Phase 2

Avec une population de 1,3 millions, Trinité-et-Tobago est le deuxième plus grand pays Anglophone dans les Caraïbes. Le taux de croissance de la popualtion est estimé à 0.3 pourcent par an. Environ 70 pour cent de la population vit dans les zones urbaines, en particulier le long du corridor Est-Ouest sur chaque côté du port de l’Espagne et le corridor de l’Ouest qui s’étend du port d’Espagne à San Fernando. Ces régions ont des densités élevées, qui conduisent souvent à des conditions de vie inadéquates en termes de l’espace et de l’assainissement.

 

Bien qu'il n'y ait une malaise généralisée avec le terme «bidonville» à Trinité-et-Tobago, il existe des communautés dans les centres urbains présentent des caractéristiques des bidonvilles: manque de la sécurité foncière, l'accès insuffisant aux services de base, le logement de mauvaise qualité (en termes de durabilité), l'inaccessibilité, la violation des codes de construction et les questions de déplacement et de réinstallation. Ces zones ont évolué largement comme un résultat de la décadence urbaine, qui est prolifiques à Trinité-et-Tobago. L’agence Land settlement estime actuellement qu’il y a environ 300,000 personnes vivant dans les bodonvilles ce qui représentant quelques 50.000 ménages. Ceci est en grande partie le résultat de l’incapacité à accéder à la terre dans le marché de l’immobilier (Trinidad and Tobago Urban Sector Profile 2011).

 

Villes profilées 

Current status

Phase 1: Profilage urbain – Terminé

Phase 2: Planification des actions et élaboration du document pour le programme - se déroulant

Phase 3: Mise en œuvre des projets – débutera très prochainement

Connexion